top of page
Rechercher

LA MASTICATION


Mastication

Nous ne mesurons pas toujours l’importance de la mastication et le fait de mastiquer reste bien souvent un acte automatique auquel nous ne prêtons pas attention.

Et c’est un tort car mastiquer est finalement essentiel dans le (long) processus de digestion : il s’agit de la 1ère étape de la digestion et c’est elle qui va, en partie, déterminer tout le reste de la digestion. Qui plus est, c’est la seule qui soit volontaire !



POURQUOI LA MASTICATION EST-ELLE SI IMPORTANTE ?


-Elle permet de réduire la taille des aliments en plus petits morceaux, ce qui va faciliter l'action des sucs digestifs, car les petits fragments sont bien plus faciles à attaquer pour les différents enzymes.

-Elle permet une prédigestion car la salive va imprégner les aliments et commencer à les dégrader. Cela est surtout le cas pour les glucides (grâce à l’amylase salivaire) et les triglycérides (grâce à la lipase linguale).

-Un autre avantage crucial est la préparation des autres organes digestifs quant à la nature des aliments : pendant la mastication, des signaux sont envoyés au cerveau pour lui communiquer des informations sur le contenu du repas. Ces signaux permettent également au foie, au pancréas, à l'estomac et au duodénum de sécréter les enzymes nécessaires au bon moment et non dans l’urgence et sans distinction. Cette approche permet d’optimiser les différents enzymes et donc d'améliorer la digestion.

-En outre, mâcher longuement soulage les autres organes digestifs d'un travail excessif. Les aliments bien mastiqués sont transférés dans le reste du tube digestif à la bonne « taille » et à la bonne « texture », ce qui évite notamment les efforts supplémentaires pour l'estomac, qui, soit dit en passant, ne possède pas de dents pour effectuer ce travail.

-La mastication efficace facilite également l'assimilation des nutriments. Les aliments réduits en petites molécules sont facilement assimilables par notre intestin grêle, qui est le principal lieu d'absorption. En revanche, en l'absence de mastication adéquate, les gros morceaux restent incomplètement dégradés et non assimilés, ce qui peut entraîner des fermentations et des putréfactions intestinales, ainsi que divers troubles tels que flatulences, ballonnements et porosité intestinale, sans oublier les diverses carences dues à une mauvaise assimilation.

-Un autre aspect à ne pas négliger est la reconnaissance des signaux de la faim et de la satiété. Plus nous mangeons rapidement, plus nous avons tendance à manger en excès. La sensation de satiété n'est déclenchée par le cerveau qu'après environ 20 minutes, le temps nécessaire pour évaluer notre prise alimentaire. Prendre le temps de mâcher peut donc contribuer à réduire nos portions et à mieux gérer notre poids.

-Et puis, mastiquer n'est pas qu'une simple fonction mécanique. Elle permet de libérer également les arômes et les saveurs de nos aliments, nous permettant de savourer pleinement chaque bouchée.

-Enfin, une mastication efficace permet d'économiser de l'énergie : environ 60 % de l'énergie nerveuse est mobilisée pour la digestion. En facilitant ce processus, nous préservons de l'énergie pour d'autres tâches !

En somme, ne sous-estimons pas la puissance de la mastication, une action en apparence banale mais qui contribue de manière significative à notre bien-être et à notre santé globale.


Alors, comment bien mâcher ??

La « bonne mastication » implique que les aliments restent suffisamment longtemps dans la bouche pour être imprégnés de salive et devenir quasi liquides. Voici quelques principes de base à garder à l'esprit pour optimiser ce geste :


  • Évitez de prendre de trop grosses bouchées pour ne pas déclencher la déglutition prématurément.

  • Attendez d'avoir avalé une bouchée avant d'en prendre une autre. Vous pouvez vous aider en posant vos couverts entre chaque bouchée.

  • Mangez en toute conscience, dans le calme, idéalement sans distractions telles que la télévision ou le téléphone afin de vous concentrer sur l'acte de manger : en prenant conscience de la nourriture, de sa forme, ses odeurs, saveurs, textures...,

  • Choisissez un environnement calme, asseyez-vous confortablement et prenez votre temps.


Alors, vous êtes convaincu.e.s??


mastication

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page